Prix du kilowattheure de gaz

Le gaz naturel est l’énergie la moins chère pour le chauffage en 2012 parmi l’électricité, le fioul et le propane. Pour tout comprendre du prix du gaz de ville, nous vous expliquons combien coûte un kilowattheure, ce qui compose ce prix, ainsi que les perspectives d’augmentation du prix du gaz.
 

Combien coûte un kilowattheure de gaz naturel ?

Le prix varie du simple au double selon la quantité consommée : pour les foyers qui n’utilisent le gaz que pour la gazinière, le kilowattheure coûte environ 10,23 centimes (10,23 centimes par kWh en septembre 2013 au tarif réglementé de GDF Dolce Vita). Pour un usage de chauffage (plus de 6000 kWh par an), le prix baisse à 5,66 centimes par kilowattheure (tarif réglementé de GDF septembre 2013). On trouve même chez Direct Energie un kwh à 5,34 centimes d’euro TTC en zone 1.

 

Quelles sont les composantes du prix du gaz naturel ?

Le gaz naturel est une énergie relativement bon marché. Importé de Russie, de Mer du Nord ou d’Algérie, le gaz français est dans la moyenne du prix européen, avec 57,1 euros par MWh TTC pour la consommation domestique en France en 2010.
Le prix de marché du gaz naturel en Europe, après avoir atteint plus de 40 euros par MWh en 2008, s’est stabilisé en 2011 autour de 25 euros par MWh.
Le gaz naturel comporte un fort niveau de taxes et de redevances pour le réseau :

  • La CTA ou Contribution Tarifaire d’Acheminement
  • La CTSSG ou Contribution au Tarif Social de Solidarité
  • La TVA à 19,6%

 

Perspectives d’augmentation du prix du gaz

Le prix du gaz augmente régulièrement, jusqu’à plusieurs fois par an. Mais contrairement à l’électricité, il lui arrive de baisser. Il est moins orienté à la hausse que l’électricité ou le pétrole, car de nouvelles sources de production de gaz sont régulièrement mises en production partout dans le monde.